Plans Nationaux d'Action

Les Plans Nationaux d'Actions (PNA) sont des programmes mis en place par le Ministère chargé de l'Environnement. Leur objectif est d’assurer un bon état de conservation des espèces menacées. Pour atteindre cet objectif, des actions concernant les populations et leurs milieux sont entreprises.

En Région Centre, deux espèces d'amphibiens et une de reptile sont concernées par un PNA, il s'agit du Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata), du Pélobate brun (Pelobates fuscus) et de la Cistude d'Europe (Emys orbicularis).

 

 

Le Sonneur à ventre jaune :

Sonneur à ventre jaune

 Le Sonneur à ventre jaune, seul représentant en France de la famille des Bombinatoridae est un petit anoure considéré comme en régression généralisée en Europe et comme espèce vulnérable par la liste rouge des espèces menacées en France. Autrefois commun, il est aujourd'hui devenu rare probablement du fait de la modification rapide des biotopes favorables à l'espèce. Il vit dans les mares forestières, les flaques boueuses, les mares pleines de déchets organiques. Les pontes en petits tas ont lieu de mai à juillet. L'absence de données récentes en Touraine, mais sa présence dans tous les départements limitrophes de l'Indre-et-Loire laisse à penser qu'une prospection méticuleuse révèlera sa survie dans notre département. La SHT a donc pour objectif premier de retrouver et de quantifier les populations d’Indre-et-Loire.

 

 

 Le Pélobate brun :

plobate brun

Le Pélobate brun a été signalé pour la dernière fois en Touraine, en 1981, en forêt de Chinon et la donnée reste incertaine faute de photographies. Son aire de répartition va de la Sibérie à la France, mais il a quasiment disparu de la Région Centre, actuellement connu sur un site dans l’Indre, en Brenne et un autre site découvert récemment dans le Loiret en bordure de Loire. Le Pélobate brun ressemble à une petite grenouille trapue. Il vit enterré et sort lors de grandes pluies. Les pontes en larges cordons gélatineux ont lieu dans des trous d’eau et des mares entre avril et juin. L’adulte mesure 8cm de long alors que les têtards peuvent mesurer jusqu’à 18cm. Ce sont les plus grands têtards d’anoures européens. La SHT espère le retrouver en Indre-et-Loire.

 


La Cistude d'Europe :

Cistude d'Europe

La Cistude d’Europe vit principalement dans le Sud de l’Europe et remonte jusqu’en Allemagne de l’Est, la Pologne et les pays baltes. Elle est encore bien présente en Région-Centre, notamment en Brenne, mais elle se raréfie et fait l’objet d’un suivi attentif. Cette tortue d’eau douce peut être vue d’avril à octobre lorsqu’elle se chauffe au soleil, en rive d’eaux dormantes et tièdes garnies de végétation aquatique, qui abrite des mollusques, des insectes, des petits poissons et des grenouilles dont elle se nourrit. A la moindre alerte elle plonge hors de vue. La femelle pond jusqu’à 15 œufs, déposés dans un trou de 15 cm creusé dans un endroit sableux et chaud, qui sont ensuite recouverts. Les petits de 2cm naissent en août et septembre. L’espèce hiberne dans les fonds vaseux.

 




Informations supplémentaires