Orvet fragile

Anguis fragilis Linnaeus, 1758

Lézard sans pattes qui ressemble à un serpent lisse et luisant pouvant mesurer jusqu’à 40 cm. Le dos et les flancs sont de couleur brunâtre, grisâtre, bronze, cuivré avec une bande sombre sur les flancs en fonction de l’âge et du sexe. Le ventre est beige, grisâtre à noir bleuté. La queue longue et fragile se coupe en cas de danger (autotomie). Il vit dans les clairières, lisières, friches, dissimulés sous des souches, tas de bois au pied des talus et des haies. Visible de mars à fin octobre, il est vivipare et se reproduit d’avril à juin. Bien que commun, il semble disparaître dans les zones d’agriculture intensive.

Informations supplémentaires