Vipère aspic

Vipera aspis (Linnaeus, 1758)

Serpent trapu de taille moyenne, jusqu’à 60 cm et rarement plus. Dos gris brun à rouge brique portant des barres sombres noirâtres transversales un peu décalées de chaque côté de la colonne vertébrale. Ventre blanchâtre à gris-noirâtre avec dessous de la queue jaunissant à rouge. Tête triangulaire, nez retroussé, pupille verticale avec iris jaune à brun, deux rangées d’écailles entre l’œil et les supra-labiales. Le mâle plus petit arbore des couleurs plus vives. L’espèce occupe les friches, les lisières et talus secs ou humides, mais bien exposés au soleil, en limite de broussailles pour fuir si besoin. La mise bas de 2 à 11 vipéreaux a lieu 2 à 3 mois après l’accouplement et pas obligatoirement tous les ans. Commune en Indre-et-Loire, mais se raréfie.

© S. Larzilière

Informations supplémentaires